Rassemblement National Du Gers

Rassemblement National Du Gers

Les candidats du FN dévoilés hier soir à Mirande ( source la dépêche du 22/03/2017 )

Nathalie Pierreisnard et Thomas Guasch  entourés de leurs suppléantes  Jacky Joye et Jean-Luc Yelma / Photo DDM, PJP

Nathalie Pierreisnard et Thomas Guasch entourés de leurs suppléants Jacky Joye et Jean-Luc Yelma / Photo DDM, PJP

«Ce sont deux candidats de choix pour notre parti, qui connaissent le terrain et qui sont jeunes en politique.» Hier soir à Mirande, au siège du Front National, Jean-Luc Yelma a officiellement présenté celle et celui qui brigueront le siège de député dans les deux circonscriptions du Gers, les 11 et 18 juin prochain.

Pas de surprise dans la 2e circonscription, celle de Condom, où la candidature de Thomas Guasch était annoncée. Le viticulteur d'Eauze aura comme suppléant le Lislois Jacky Joye, ancien ingénieur motoriste dans l'aéronautique.

 

Dans la 1re, Jean-Luc Yelma avait ménagé le suspense, lâchant simplement que le FN présenterait une femme. On pensait à Béatrice Yelma, son épouse, mais ce sera Nathalie Pierreisnard.

A 42 ans, cette gestionnaire immobilière domiciliée à Viella, n'est pas tout à fait une inconnue ni une novice en politique. En décembre 2015, elle figurait en bonne place (la 6e) sur la liste gersoise de Louis Aliot pour les Régionales. Un scrutin qui avait vu le FN friser les 29% au second tour dans le Gers, après ses 21,9% des Européennes de 2014. «Notre objectif est de maintenir cette progression du FN que l'on constate d'un scrutin à l'autre», lance Nathalie Pierreisnard qui portera dans la campagne «les thèmes du parti». Parmi ces thèmes : la désertification rurale. «Les mesures économiques pensées au niveau européen et endossées au niveau national desservent des zones de petite économie comme le Gers», considère Thomas Guasch. Fort de ses 24% du 1er tour des Départementales de 2015 dans le canton Armagnac-Ténarèze, l'Elusate se donne comme objectif d'arriver en tête. «Une triangulaire est probable», avance-t-il. Jean-Luc Yelma donne aux deux candidats FN «autant de chances que les autres candidats. Pour ne pas être oublié, le Gers a besoin de deux députés qui le défendent à Paris.»

 



27/03/2017
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres