Jérôme Rivière, avocat, ancien député UMP, membre du conseil stratégique et conseiller Défense de Marine Le Pen, était ce lundi l'invité du matin de RFI. Il répond aux questions de Frédéric Rivière. - Front National Du Gers

Rassemblement National Du Gers

Rassemblement National Du Gers

Jérôme Rivière, avocat, ancien député UMP, membre du conseil stratégique et conseiller Défense de Marine Le Pen, était ce lundi l'invité du matin de RFI. Il répond aux questions de Frédéric Rivière.

23 Juillet 2017

 

Le séminaire du FN s'est terminé hier après une journée et demi de travail constructif.

La refondation du parti engagée par Marine va débuter par une consultation sans précédent des adhérents pour se terminer par le Congrès en mars prochain.

Aucun sujet n'a été tabou, et les débats entre nous ont été sereins.

Bien sur, il existe des sensibilités différentes, mais comme l'exprime le communiqué final, nous avons unanimement réaffirmé notre attachement à la souveraineté de notre Nation.

Pour autant, ce n'est pas sur un statuquo que nous terminons ces travaux.

En effet, comme certains avaient pu le souhaiter, et comme Marine l'avait elle-même déjà exprimé, le message des français a été entendu. Les inquiétudes que suscitant la question de l'Euro sont prises en compte.

Sans revenir sur l'impérieuse nécessité de recouvrer de façon ultime toutes nos souverainetés, il n'est plus question d'un referendum sur l'Euro dans les six premiers mois du quinquennat, mais d'une souveraineté monétaire repoussée en clôture du processus, comme je le suggérais dès le 1er mai dernier.

(http://www.rfi.fr/…/20170501-jerome-riviere-front-national-…)

La priorité affichée à l'issue de notre séminaire est la souveraineté territoriale, celle qui permettra de remettre en place nos frontières. Des frontières non pas pour cloisonner le pays, mais pour disposer des outils permettant de protéger les français; contre les vagues migratoires qui ne cessent de s'amplifier, mais aussi pour mettre en oeuvre, au profit des entreprises françaises, une politique nationale visant à rééquilibrer les conditions de la concurrence. La mondialisation et le dogme ultra-libéral de l'UE ayant placés nos PME et PMI dans un cadre déloyal et économiquement dévastateur.

La parole sera maintenant donnée aux militants, ils sauront j'en suis certain en faire un bon usage.

 

Jérôme Rivière (Front national): «Nicolas Dupont Aignan va déculpabiliser le vote des Républicains»

 



23/08/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres