Conseil Régional d’Occitanie : le groupe FN reste fidèle à Marine Le Pen - Front National Du Gers

Rassemblement National Du Gers

Rassemblement National Du Gers

Conseil Régional d’Occitanie : le groupe FN reste fidèle à Marine Le Pen

Ancien vice-président du FN, Florian Philippot a claqué la porte du parti de Marine Le Pen. Un véritable séisme dans l’univers « frontiste ». Sans impact sur le groupe Front National au conseil régional.

 

Marine Le Pen, meeting à Toulouse. Photo Max

Marine Le Pen, meeting à Toulouse. Photo Max

 

Le départ de Florian Philippot a viré au psychodrame. Un psychodrame né de la personnalité du « démissionnaire » : un intime de Marine Le Pen et un des inspirateurs de la présidentielle 2017. Mais le tourbillon a été également alimenté par une avalanche de réactions.

Sur Twitter, le numéro 2 du FN, Louis Aliot a tiré à boulets rouges sur l’ex-compagnon de route du Front National  :

 

 Suivre

Louis Aliot 

?@louis_aliot

Le @FN va enfin connaître l'apaisement face à un extrémiste sectaire, arrogant et vaniteux qui tentait de museler notre liberté de débattre.

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

 

 

Dans les rangs des élus FN d’Occitanie, un conseiller régional a également rapidement pris position contre le mouvement de Florian Philippot  :

Alain Avello (Les Patriotes) : « Nous n'excluons pas des alliances à gauche »

La crise interne provoquée par le départ du numéro 2 du FN, Florian Philippot, a atteint la Loire-Atlantique. Alain Avello, très proche de

breizh-info.com

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

 

 

Quel est l’impact sur le groupe des 39 élus FN du conseil régional ?

 

Officiellement, aucune démission ou exclusion.

 

Louis Aliot , ancienne tête de liste aux Régionales et député des Pyrénées-Orientales déclare :

 

 « aucune conséquence. Il ne faut pas oublier que dans son propre groupe (ndlr : Florian Philippot préside un groupe au Conseil Régional Grand Est), il ne rassemble que 11 élus sur 45

 

En Occitanie, le poids de Louis Aliot pèse. Un conseiller régional de la Haute-Garonne,Julien Léonardelli est très clair :

 

« Pour nous, ici, en Occitanie, Philippot est un non événement. La tendance de notre groupe est très claire : nous sommes derrière la présidente du parti, Marine Le Pen. Et nous sommes naturellement derrière notre leader régional, Louis Aliot

 

Même tonalité dans le Tarn. Pour Frédéric Cabrolier, il n’y a pas de ralliement en vue :

On est 39 et on reste 39 sur 39. Je ne vois pas qui pourrait partir chez nous, dans notre région. Même chose d’ailleurs pour les élus municipaux. Je n’ai pas entendu parler du moindre départ. On est fidèle à Marine et puis voilà;

 

Un connaisseur des arcanes frontistes est sur la même ligne :

Emmanuel Crenne (ndlr conseiller régional du Lot) est un anti-Philippot primaire. Sanchez (ndlr nouveau président du groupe au conseil régional) est, comme les autres élus, totalement sur la ligne Marine. Certains étaient parfois plus « philippistes » que Philippot quand il avait encore aux responsabilités au FN. Mais, depuis son départ, ils sont légitimistes.

 

Franchement, je connais la quasi-totalité des élus régionaux et je n’en vois pas un bouger et se détacher de la ligne Marine

 

L’avenir dira si les lignes finissent par bouger.

 

Mais, en attendant, le nouveau mouvement de Florian Philippot, Les Patriotes, ne va pas recevoir des demandes d’adhésions d’Occitanie.

 

Laurent Dubois (@laurentdub)

 

source http://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/midi-pyrenees-politiques-france3/2017/10/02/conseil-regional-doccitanie-le-groupe-fn-reste-fidele-a-marine-le-pen.html

 



03/10/2017
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres