Front National Du Gers

Front National Du Gers

Intervention de Jean-Luc Yelma concernant les dotations aux Jeunes Agriculteurs

Intervention de Jean-Luc Yelma concernant les dotations aux Jeunes Agriculteurs


04/03/2017
1 Poster un commentaire

Ligne Auch-Toulouse : communiqué de presse de Jean-Luc YELMA, 23/02/2018

 

 


24/02/2018
0 Poster un commentaire

Marine Le Pen sur TVLibertés : « Le FN est extrêmement stable ! »

Invitée Marine Le Pen, jeudi 22 février 2018.

 


23/02/2018
0 Poster un commentaire

Soirée-débat organisée à l' occasion de la venue de Gilles PENNELLE

Cher(e)s ami(e)s,

 

Gilles PENNELLE, membre du bureau politique du Front National et président de groupe au conseil régional de Bretagne, nous fera l'honneur d'être parmi nous le samedi 24 février 2018 dans le cadre de sa tournée des fédérations. Ainsi je vous donne rendez-vous le samedi 24 février à 19h00 à la salle Astarac 2 (à coté de la permanence FN32) pour un débat suivi d'un cocktail dinatoire.

Ce débat est la dernière étape pour notre fédération avant le congrés 2018, ainsi je vous engage à y participer. Vous êtes des acteurs de la refondation de notre mouvement.

 

 Je compte sur votre engagement

 

 Bien à vous

JLUC YELMA

 

Merci de confirmer votre présence auprès de Stéphanie à l'adresse suivante stephanielangui@gmail.com(06.13.51.73.63).
 

 


19/02/2018
1 Poster un commentaire

Jean-Luc YELMA en Commission Permanente, ce matin 16/02/2018 à Montpellier.

230 dossiers à l’ordre du jour.

 

 


16/02/2018
0 Poster un commentaire

Article sur le petit journal du 14 Février 2018 relatant la venue d' Edwige DIAZ et la conférence de presse du Samedi 10 Février 2018.

 

RBM/FN : UNE « AMBASSADRICE » SUR LE TERRAIN

Vie politique

Jean-Luc Yelma accueille Edwige Diaz, ambassadrice du RBM/FN.

Jean-Luc Yelma accueille Edwige Diaz, ambassadrice du RBM/FN.

 

C’est à Mirande, à la permanence tenue par Jean-Luc Yelma (secrétaire départemental et Conseiller régional) et son équipe, qu’Edwige Diaz (vice-présidente du groupe FN au Conseil régional de « Nouvelle Aquitaine ») a entamé sa visite des territoires dont elle a la charge en tant « qu’ « Ambassadrice » du mouvement (elles sont 18 en métropole). Leur rôle est d’ « être au plus près du terrain pour donner corps à notre engagement. Nous nous devons de rencontrer et d’écouter nos responsables départements, aller au contact des élus et des populations ! ». Bien sûr, Edwige Diaz rencontrera également les militants, les adhérents (le Congrès national est en ligne de mire…) « notre rôle est également double car si nous apportons une information du mouvement au niveau national (et l’actualité n’en manque pas ! » Et de rappeler par exemple que dans « l’affaire Théo » l’actualité nous a donné raison !), nous faisons également remonter les propositions, éventuellement les réclamations ». L’élue ne manquera pas de donner quelques impressions sur la police, la pénitencière, la santé, l’éducation, sans oublier les migrants (qui ne sont pas une opportunité, mais une grave problématique : « nous devons les aider, chez eux ! »), le pouvoir d’achat qui se dégrade « malgré les déclarations que l’on entend ici ou là.

 

Un Congrès dans la sérénité…

« Nous sommes d’abord des militants et ce sera à nous de nous prononcer, sur le changement de nom (NdLR : possible, mais!) sur le statut de « président d’honneur » (NdLR : et le cas Jean-Marie Le Pen reste une épine dans le talon du mouvement). Il nous faut impérativement répondre à toutes les questions si nous voulons gagner ! A nous d’être présents sur le terrain et de faire de la pédagogie » soulignera-t-elle. En précisant ce dernier point, elle devait penser sûrement à la question européenne et à l’euro et de concéder « Oui, nous n’avons pas suffisamment expliqué ce que nous voulions ! ».

 

Les européennes

Ceci dit, Edwige Diaz reconnaît aussi que le mouvement, seul, ne peut gagner et au lieu de s’adresser à tel ou tel autre, au nom du mouvement, elle lance un appel aux patriotes « d’où qu’ils viennent ! ». « Nous nous voulons une « UNE » : l’Union des Nations Européennes, respectueuse des peuples qui la composent et la Loi NOTRe, qui met à mal bien des politiques mises en place, c’est une conséquence des Directives européennes : retrouvons nos frontières et notre souveraineté ! C’est ce que dira le mouvement au cours des élections européennes à venir ! » (pas de révélation pour le moment quant à la personnalité qui serait chef de file, mais elle parle d’ouverture…). Et d’affirmer « pour l’instant il n’y a pas « d’homme fort » en Europe !, les dernières négociations sur les travailleurs détachés, sujet cher au Président Macron, n’ont amené rien de concret ! ».

Et, dans un département ô combien agricole, elle martèlera : « Nous sommes pour notre souveraineté et notre indépendance alimentaire. Depuis longtemps, nous prônons les circuits courts. Quant aux primes, l’UE ne nous restitue pas ce que nous lui versons ! » Et d’avertir aux effets quant aux traités TAFTA, MercoSur, etc.

 

La Corse ? Une réponse et une seule : « Oui à l’unité nationale ! ».

 

« #balancetonporc » ? « Il est bon que la parole des femmes se soit libérée et je les encourage à déposer plainte mais pas forcément sur les réseaux sociaux qui ne doivent pas se transformer en tribunaux, risquant peut-être de causer de gros dégâts ! ».

Bref, on l’aura compris, après une « après présidentielle un peu groggy », le mouvement de Marine Le Pen veut reprendre la main et ce tour de France, sur fond de préparation du Congrès, semble pour eux une bonne stratégie : jouer la proximité et la pédagogie.

 

Publié dans Gers

Thématiques : 

 


14/02/2018
0 Poster un commentaire

Ce Samedi 10 Février 2018, le FN32 recevait Edwige DIAZ, ambassadrice du Front National dans le cadre de la refondation de notre mouvement.

La matinée a commencé par une conférence de presse à 10h en présence du petit journal du Gers.

 

A l' issue de cette conférence de presse, Edwige DIAZ et Jean-Luc YELMA se sont rendus à Nogaro afin de rencontrer un Agriculteur ayant pour activité l' élevage de canards et ainsi en apprécier à la fois la passion du métier mais aussi sa complexité.

 

Après ce sympathique accueil et de nombreuses réponses apportées aux questions posées, la prochaine étape était chez Thomas, producteur d' Armagnac à Eauze.

 

Comme à son habitude Thomas aura réservé à ses visiteurs un accueil chaleureux!

 

De retour sur Mirande, Edwige DIAZ aux côtés de Jean-Luc YELMA présenta les principes de la refondation du Front National puis répondit aux questions présentées par les adhérents présents ; s' ensuivit un apéritif dinatoire comme savent si bien le faire nos fédérations.

 

 Un grand merci à Edwige DIAZ pour sa présence et sa bonne humeur.

 


11/02/2018
5 Poster un commentaire

article d' un journal concernant les Agriculteurs, en photo ci-dessous Jean-Luc YELMA et Rémy FOURCADE

 


11/02/2018
0 Poster un commentaire

Article sur le petit journal du Gers du 06/02/2018 concernant l' intervention de Jean-Luc YELMA aux côtés d' Agriculteurs du Gers.

NON AU SACRIFICE DES FILIÈRES AGRICOLES DE QUALITÉ !

Région/Sud de France

Jean-Luc Yelma sur le terrain.

Jean-Luc Yelma sur le terrain.

 

Au regard des nombreuses critiques formulées dans un récent rapport de la Chambre régionale des Comptes, la stratégie de Carole Delga consistant à faire de la SAEM Sud de France la pierre angulaire de sa politique agricole n’est pas sans risques pour les filières de qualité.

 

La politique commerciale de Sud de France, labellisant à tour de bras des milliers de produits -environ 4000 au total- et d’entreprises, aussi bien dans l’agroalimentaire que dans le bien-être, en passant par le tourisme et le bâtiment, ne profite ni aux TPE ni aux petites filières.

 

Les pratiques de la SAEM, créée par Georges Frêche, mettent en concurrence les filières de qualité avec des produits non éligibles qualitativement, tout en noyant leur spécificité sous un amoncellement de labels illisibles pour le consommateur.

 

Les producteurs en bio, déjà fragilisés par le retrait de l’État dans les aides au maintien, sont d’ailleurs les grands perdants de cette stratégie commerciale.

 

Les élus FN-RBM refusent que Carole Delga sacrifie notre excellence régionale pour conserver l’héritage de Georges Frêche et ainsi satisfaire ses amis socialistes. Les producteurs locaux n’ont pas à pâtir de la stratégie commerciale de Sud de France, plus axée sur le quantitatif que sur le qualitatif. La préservation de nos filières de qualité, reflets de savoir-faire typique de nos terroirs et synonymes de renommée, est nécessaire afin d’assurer des débouchés aux producteurs de la Région.

 

Jean-Luc Yelma,

Conseiller régional FN-RBM d’Occitanie,

membre de la Commission Agriculture, Agroalimentaire et Viticulture.

 

source : https://www.lepetitjournal.net/32-gers/2018/02/06/non-au-sacrifice-des-filieres-agricoles-de-qualite/

 


09/02/2018
0 Poster un commentaire

petit récapitulatif des récentes manifestations où notre Conseiller Régional et Secrétaire Départemental Jean-Luc YELMA était présent.

Jean-Luc YELMA présent aux côtés des Agriculteurs en colère sur Auch ce Lundi 05 Février 2018

 


05/02/2018
0 Poster un commentaire

Le FN32 distribuait ce matin sur Auch la pétition du Front National

Ce Jeudi 25/01/2018 et suivant les consignes de notre Secrétaire Départemental Jean-Luc YELMA, une équipe de militants du FN32 s' est rendue sur le marché d' Auch afin de diffuser la pétition du Front National sur le thème " persécution des automobilistes, ça suffit! " ;  en 1 heure nous avions distribué  1 500 tracts et 21 pétitions nous ont été signées sur place, une belle réussite sachant que de nombreux passants étaient vraiment à l' écoute et en accord avec la pétition du Front National.

 

 


25/01/2018
1 Poster un commentaire

Jean-Luc YELMA était présent aux vœux des associations du civisme de la mémoire et des anciens combattants en présence de madame le Préfet du GERS

" Invité, j'étais présent aux vœux des associations du civisme de la mémoire et des anciens combattants en présence de madame le Préfet du GERS. "

 

Photos prises par Jean-Luc YELMA 

 


23/01/2018
0 Poster un commentaire

Une soirée réussie à l' occasion de la traditionnelle galette des rois.

Ce Samedi 20 Janvier 2018 au soir, Jean-Luc YELMA invitait les adhérents du FN32 à l' occasion de la traditionnelle galette des rois ; malgré une pluie battante, nous étions une trentaine à répondre présents et comme d' habitude l' anbiance aura été festive.

 

 

 


22/01/2018
1 Poster un commentaire

Jean-Luc YELMA, candidat au Comité Central du Front National!

Le Front National du Gers n' a qu' un candidat ayant déposé sa candidature à l' occasion du XVIème congrès du Front National ; soyons nombreux à le soutenir.

 

 


20/01/2018
5 Poster un commentaire

Jean-luc Yelma était présent hier Jeudi 18/01/2018 au rendez-vous de l' Union des Associations pour la restructuration du vignoble Gersois

" J'étais présent hier à EAUZE, capitale de l'ARMAGNAC (titre attesté par un décret d'un Préfet d'Empire en 1802), à l'Assemblée Générale de l'Union des Associations pour la Restructuration du Vignoble Gersois, toujours à l'écoute de notre terroir. "

 

Jean-Luc YELMA

 

 


19/01/2018
1 Poster un commentaire